La danse des connards


Émission / Critique du 22 juillet 2014

La danse des connards

Delcourt

Date de sortie mai 2014

Dessinateur : collectif

Scénariste : Sandrine Revel

À l’extrême bord de la ligne Maginot des sentiments, à l’opposé du romantique avec ses poèmes et ses petites fleurs trône, impérial et majestueux, le connard. Il ne faut pas le confondre avec le canard en plastique et autres sex-toys, objets d’adaptation BD. Comme le dit Audiard dans Les tontons flingueurs « les cons ça ose tous c’est même à ça qu’on les reconnaît ». Le connard pourrait en faire devise sienne ! Il ne possède qu’un objectif : ressembler aux goujats, groupe auquel il s’apparente et parfois appartient souvent. Il ne pense qu’à tremper Popol dans le bocal de fraise, le sexe de la femme en argot pour les Incultes. Le mot ″je t’aime″ semble banni de son vocabulaire, tout comme les préliminaires, et autres petites attentions pour conquérir la gent féminine. Il vous larguera en plein champ de blé non pas pour évoquer les coquelicots pareils à son cœur, mais pour mettre un point final à votre histoire. La rupture chez le connard est une œuvre d’art du manque de tout, de tact, de respect, de considération pour l’autre. Il ignore le courage et ne voit dans les damoiselles qu’un canard à utiliser, une femme-objet quoi !

Dans cet album  Sophie De Villenoisy dresse une galerie de portraits, un catalogue du connard, amusant et récréatif. Petites misères banales que nous avons maintes fois vues par-ci par-là, parfois dans notre cercle d’amis. Certaines sortent du lot d’autres appartiennent à la longue liste des exploits des connards sans doute depuis Adam et Ève. Elle réunit des dessinateurs blogueurs pour donner forme à ses portraits. Il existe une constance dans le récit. En revanche,  au niveau dessin, c’est assez inégal, la mode du blog donne de tout et de rien, du dessin maîtrisé au balbutiement, difficulté à croquer dans de justes proportions le connard. Je ne voudrais pas passer pour un connard de critique, chacun se fera son avis en feuilletant l’opuscule, avant de se lancer dans l’aventure.

Patrick Van Langhenhoven




Ça peut vous intéréssez !

Derniere émission, derniere critiques,... Des news toutes fraiches à dévorer !