La main de Pangboche


Émission / Critique du 1 janvier 2015

La main de Pangboche

Série Roxane Leduc

Titre La main de Pangboche

Scénariste : André Taymans

Dessinateur : André Taymans

Couleur : André Taymans

Édition Paquet

Date de sortie : 05/11/2014

 

Roxane Leduc se balade entre la France et les hauts sommets du Népal. La belle  blonde traque les reliques anciennes pour de riches collectionneurs. Alors qu’elle revient d’une campagne de prospection, laissant les hauts sommets enneigés derrière elle, elle retrouve un inconnu à un rendez-vous avec l’étrange. Monsieur Anderson lui raconte une histoire de Yéti et de doigt perdu, de monastère et d’un moine ayant vécu au cœur du peuple des neiges. Sceptique la donzelle accepte de se rentre dans l’énigmatique monastère, mais hélas son commanditaire meurt la laissant seule pour suivre la piste. La voilà donc partie de nouveau pour les hauts sommets du Tibet à la rencontre d’un certain Kapali qui devrait l’aider à retrouver la main complète et éclaircir cette énigme. Dans l’ombre de l’inquiétant Chinois, ils remontent la piste et la suivent de près, le danger frisonne comme le vent sur la couche de neige annonçant l’avalanche. La balade devrait s’avérer moins touristique et plus inquiétante que prévu.

Délaissant un temps Caroline Baldwin ( il existe un projet de tournage, bien avancé), André Taymans passionné du Tibet comme Cosey reprend un second rôle, une des vieilles copines de la brune, pour nous entraîner sur les territoires de la crypto zoologie et le mystérieux homme des neiges. Cette aventure classique sans trop de surprises permet de placer la figure de Roxane. C’est un premier album aux couleurs directes, éclatantes pour la ville et beaucoup plus douces pour les paysages montagneux. Il saisit une fois de plus les ambiances des paysages et situations, mais donne aussi du relief à son personnage. C’est ce que nous aimons chez cet auteur, sa capacité à ne pas se contenter du peu pour nous offrir des héros pleins de relief comme l’espace où ils évoluent. Le sujet est bien développé et ne se contente pas de surfer sur la vague du mystère. Dès le début de l’album les références et explication sur le Yéti et la crypto zoologie passionnent le lecteur.  Nous retrouvons une petite note de tendresse et d’humanité comme pour Caroline. C’est donc avec plaisir que nous attendons ce deuxième tome qui devrait annoncer une nouvelle héroïne de tempérament.

Patrick Van Langhenhoven

 




Ça peut vous intéréssez !

Derniere émission, derniere critiques,... Des news toutes fraiches à dévorer !

Marzi Nouvelle vague
Première Partie
Bam !
Bam, ce n’est pas une nouvelle onomatopée à la mode en bande dessinée, mais la dernière  collection des éditions Gallimard Jeunesse, sortie le 23...
Le monde des Vikings
Auteur : Robert MacLeod Edition : Gallimard Jeunesse Date de sortie : 3 octobre 2016 Ce livre n’aurait pas vu le jour sans l’histoire d’un vieil...