Youth United


Émission / Critique du 16 février 2015

Youth United

Tome 1 Agents du voyage

Scénariste : Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël

Dessinateur : Wuye   Couleur : Wuye

Edition Glénât   Date de sortie Février 2015

Tom et Ruyn sont demi-frère et sœur, ils vivent sous le ciel de Paris. Repérés par une organisation secrète et mystérieuse, Youth United, s’ils acceptent leurs rôles, ils combattront tous les trafics concernant les enfants du monde ! Là où les adultes échouent par manque de connaissance de nos marmots, envoyons des gamins sur le terrain. Après un test de sélection remporté haut la main, nos deux amis deviennent des Youth United. Votre mission si vous l’acceptez et tout le tralala… Leur première action consiste à sauver des enfants roumains exploités par Caine, le méchant de service. Cette fois, il leur faudra bien plus que du courage et de la détermination. L’action c’est pour de vrai en IR. Nous ne doutons pas que nos amis qui triompheront ou, allez savoir, le pire est toujours à craindre.

Youth United s’adresse avant tout aux plus jeunes dans un monde où tout est merveilleux et le mal vaincu d’un coup de dés. Une histoire assez simple,  étonnant de la part de Jean David Morvan qui nous avait habitués à plus de noirceur et moins de manichéisme. «  Et si on disait que l’on serait les plus forts ! Et qu’une organisation donnée et aux costumes avec tout plein de pouvoir. Alors, on mettrait contre les méchants du monde qui exploitent les enfants de notre âge. » Pourtant, Youth United possède ces petites surprises, un univers bien construit et vif, de bonnes idées comme cette bande de marmots en costumes de cirque. Nous noterons dans les bons points, un démarrage rapide où les auteurs construisent la relation entre le demi-frère et la demi-sœur et leur volonté, comme les chevaliers d’autrefois, de défendre la veuve et l’orphelin. Hélas, nous avons l’impression que celle-ci aurait pu être exploitée autrement avec moins de style bibliothèque rose et plus de noirceur. Les méchants sont punis et le rêve est : enfin heureux d’avoir sauvé le monde ! Une lecture pour les plus jeunes de 7 à 10 ans ; au-delà ils se rabattront sur Sillage ou d’autres récits de l’auteur. Nous soupçonnons  d’ailleurs Jean David Morvan de réaliser plutôt un accompagnement au scénario. La surprise vient du dessin de Wuye alliant parfaitement l’univers des mangas de son pays d’origine et la bande dessinée franco-belge. Le dessin est vif et maîtrisé, l’univers technologique et parisien sans faille. Nous avons pu reconnaître les terrains de notre enfance, ce fameux parc Monceau où nous allions traîner nos guêtres. Les couleurs rajoutent à l’énergie de l’histoire et du dessin. Les plus jeunes trouveront matière à se passionner pour ces nouveaux héros. Pour notre part, le côté trop lisse nous gêne un peu. Peut-être sommes-nous trop vieux ? Nous préférons les histoires d’une autre Séverine, Gauthier, un peu moins naïve et simplette.

Patrick Van Langhenhoven




Ça peut vous intéréssez !

Derniere émission, derniere critiques,... Des news toutes fraiches à dévorer !

Marzi Nouvelle vague
Première Partie
Bam !
Bam, ce n’est pas une nouvelle onomatopée à la mode en bande dessinée, mais la dernière  collection des éditions Gallimard Jeunesse, sortie le 23...
Le monde des Vikings
Auteur : Robert MacLeod Edition : Gallimard Jeunesse Date de sortie : 3 octobre 2016 Ce livre n’aurait pas vu le jour sans l’histoire d’un vieil...